Chiens Errants

En Cisjordanie, les chiens et chats errants est sans doute l’un des problèmes de bien-être animal les plus visibles. Bien que le nombre exact de chiens et de chats errants en Cisjordanie ne soit pas connu, on peut voir des chiens et chats dont le bien-être et l’état de santé varie à la fois dans les zones urbaines et rurales de la région. Aucune législation relative au bien-être des animaux n’est en place dans la région et aucune culture de protection animale n’a cours. Il est fort probable que la population d’animaux errants soit constituée d’animaux abandonnés et de leurs progénitures ainsi que d’autres animaux mis délibérément en liberté dans la région.

first dog-9483L’engagement de PAL auprès d’autres partis déterminants pris en 2014 et 2015 dans le cadre de ce projet a montré qu’il arrive que les chiens soient perçus comme une nuisance, un danger pour la santé et la sécurité publiques ou simplement vecteurs d’insalubrité. La présence de chiens peut aussi poser problème dans une perspective religieuse. Pour ces raisons, les chiens sont les cibles méthodes d’éradication officielles (à l’initiative de la municipalité) ou non-officielles (à l’initiative des habitants). Les chats et autres animaux (animaux de compagnie inclus) peuvent aussi devenir les cibles collatérales de méthodes de contrôle variées telles que l’empoisonnement. En février 2016, PAL a formellement inauguré la première initiative dite « TNVR » consistant à capturer, nourrir, vacciner et relâcher les animaux errants de la ville de Tulkarm. Cette initiative a été suivie par un programme de développement détaillé mené durant tout une année civile. Pour en savoir plus sur ce projet, lisez les détails concernant la mise en œuvre du programme.

 Première Etape : Manuel de Développement de Pratiques Optimales

Stray Dogs - Final Arabic- CoverPAL a rédigé un Manuel de Pratiques Optimales ainsi que d’autres documents éducatifs à l’usage des autorités locales pour qu’elles puissent mettre au point et implémenter leur propre programme TNVR dans leur localité. Ces documents sont disponibles gratuitement en ligne et peuvent-être téléchargés ci-dessous en Anglais ainsi qu’en Arabe. Si vous faites partie d’une autorité locale palestinienne et souhaiteriez collaborer avec PAL pour rédiger des documents adaptés, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serions très heureux de pouvoir vous aider.

  

 


Deuxième Etape : Conduite d’un programme « TNVR » à Tulkarm, Palestine

first dog-9826En partenariat avec l’Ecole Vétérinaire de l’Université d’Al Najah ainsi qu’avec le gouvernorat et la municipalité de Tulkarm, PAL a mis au point et développé un programme à destination de cette grande ville palestinienne.

En août 2015, l’équipe de PAL a procédé à un recensement formel des chiens errants de la ville de Tulkarm juste avant la mise en œuvre du projet. Le nombre de ces chiens errants dans le besoin a été estimé à au moins 1 100.

En septembre 2015, grâve au financement généreux de Dogs Trust, cinq des équipes vétérinaires de PAL ont reçu une formation spécialisée en Jordanie afin d’apprendre les protocoles de capture et de relâchement compassionnels. Cette formation a apporté à l’équipe les compétences essentielles afin d’assurer que le bien-être animal reste une priorité majeure lors de la mise en opération de ce nouveau programme.

En octobre 2015, Dogs Trust UK a généreusement accepté de financer la mise en œuvre du projet pilote dans la ville de Tulkarm. Le financement a concerné la construction d’un espace de préparation et de convalescence à l’usage des chiens avant et après intervention chirurgicale ainsi que l’équipement, la formation et des activités de sensibilisation du public.

La campagne « Sauver un Chien Errant » de PAL a été lancée en février 2016. Le projet pilote vise un total de 240 chiens devant être nourris et soignés. Des activités d’engagement communautaires vont être entreprises et des services de soins à bas coût pour animaux de compagnie vont également être mis à disposition. C’est le premier programme de ce genre en Palestine et nous espérons qu’il puisse être mené dans d’autres villes importantes dans les années à venir.


Troisième Etape : Extension du projet à d’autres villes de Cisjordanie

 Après avoir mené à bien le projet dans la ville de Tulkarm, PAL projette de l’étendre à d’autres villes Palestiniennes importantes. La municipalité de Ramallah a déjà exprimé son intérêt et PAL a commencé à s’entretenir avec le Ministère de l’Agriculture en octobre 2015 afin d’explorer les opportunités de soutien officiel au niveau national.

Pour le moment, le travail de PAL se concentre sur les chiens car ils constituent la première cible d’éradication. Nous espérons à l’avenir étendre notre programme afin d’y inclure les chats.


familyComment participer

Afin de s’assurer que le programme « TNVR » soit couronné de succès et applicable dans la durée, nous avons besoin de votre aide. Merci de vous informer sur la manière dont vous pouvez participer à ce projet sans précédent en vous impliquant dans notre campagne « Sauver un Chien Errant ». Cliquez ici pour en savoir plus et nous aider à sauver des vies !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.